On en parle dans la presse - Télérama

“ Mai 68 m’a donné envie d’être historien, de même que la Commune a suscité beaucoup de vocations. L’histoire que je pratique, toutes les méthodes historiques actuelles sont issues de cette époque. Mais les historiens qui ont vécu 68 répugnent à s’en faire une spécialité parce qu’ils craignent de faire une histoire d’ancien combattant. J’ai été élève de Michelle Perrot, à qui l’on doit les premiers travaux sur 68 [sur les ouvriers et sur la Sorbonne, NDLR] ; elle ne m’en a jamais parlé. ” Philippe Artières

- Télérama (01-07/02/08)  -

On en parle dans la presse - Libération

“ Aujourd’hui, le temps de l’histoire est arrivé. Et dans une telle perspective, 68, une histoire collective (1962-1981) constitue une belle réussite, permettant au lecteur de prendre la mesure de ce qui s’est déjà fait et traçant des pistes pour les nouvelles recherches à mettre en œuvre. Bien plus, par la qualité de ses différentes contributions, écrites par des spécialistes reconnus qui livrent au lecteur le fruit de leurs recherches et de leurs analyses dans style toujours accessible, cet ouvrage est appelé à faire souche et à devenir une référence. ”
- Libération (23-24/02/08) -

Pour lire l’article en entier, c’est ici

Émission ” Parenthèse ” - France Inter

Samedi 23 février à 8h40, Laurence Luret recevra Philippe Artière, co-directeur et auteur de 68, une histoire collective dans son émission “Parenthèse” diffusée sur France Inter.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de France Inter